Les spécificités de la PTSI - PT

Comme dans toutes les classes préparatoires scientifiques, l'emploi du temps de PTSI/PT fait la part belle aux disciplines scientifiques : mathématiques, sciences physiques, chimie, et sciences industrielles pour l'ingénieur y jouent un rôle central. A cela s'ajoutent la littérature et les langues, qui prennent la même importance (non négligeable) que dans les autres filières scientifiques. Néanmoins, ce socle commun à toutes les "Sup" MPSI, PCSI et PTSI est, ici, teinté d'une coloration particulière qui fait l'essence de la filière PTSI/PT.

 

L'équilibre dans les matières scientifiques

Tandis que la filière MPSI privilégie nettement les mathématiques par rapport aux autres sciences (10 heures de cours et 2 heures de TD par semaine) et la filière PCSI met l’accent sur l’enseignement des sciences physiques (5 heures de cours de physique, 2 heures de cours de chimie, et 5 heures de TD/TP par semaine, avant que les élèves choisissent entre chimie et SII), la voie PTSI propose un emploi du temps dans lequel les disciplines scientifiques interviennent de façon équilibrée : 9 ou 10 heures (suivant la « période ») de mathématiques (cours + TD) par semaine, 8 heures de physique/chimie (cours + TD + TP) par semaine, et 8h30 de SII (cours + TD + TP) par semaine. Signalons que l’enseignement des SII n’excède pas les 4 heures par semaines en MPSI et PCSI, et qu’il disparaît même, à partir de janvier, par exemple, de l’emploi du temps d’un étudiant de PCSI ayant fait le choix, en décembre, de s’orienter vers la classe de PC.
 

Beaucoup d'enseignements en groupes d'effectifs restreints

Ainsi, l’une des principales différences entre l'emploi du temps d'un élève de PTSI et celui, par exemple, d'un élève de MPSI, concerne le nombre d'heures de SII, notamment, et surtout, dans le cadre de séances de TD et TP en groupes d'effectifs restreints : sur les 8h30 hebdomadaires de SII dispensées en PTSI, 4h sont consacrées aux travaux dirigés (en demi-classes) et 2h30 sont consacrées aux travaux pratiques (éventuellement en tiers de classe). Si l’on y ajoute les 3h de TD de mathématiques et les 3h de TD/TP de physique/chimie, c'est près de la moitié des heures de l'emploi du temps de PTSI/PT qui se déroule en effectif réduit, ce qui permet aux étudiants de bénéficier d'un soutien pédagogique renforcé.
 

Les sciences industrielles pour l'ingénieur

Cette discipline, que beaucoup d'élèves découvrent en classes préparatoires, permet d'investir les savoirs mathématiques et des sciences physiques dans les applications pratiques de l'ingénierie, via l'utilisation de certaines sciences fondamentales (électronique, mécanique, automatique, informatique) et la présentation des techniques de conception (analyse d'un besoin, recherche de solutions adaptées, mise en oeuvre d'avant-projets) et de production.
Pour autant, les étudiants issus d'une terminales S ayant choisi l'option SVT, et n'ayant donc pas pratiqué les SII, ne doivent pas s'interdire la voie PTSI/PT : des heures sont réservées, dans l'emploi du temps, pour les élèves qui découvrent les SII, de sorte que, au moment des concours, leurs résultats ne présentent aucune différence par rapport aux titulaires d'un bac S-SI.

Le déroulement des concours

Une autre particularité de la filière PTSI/PT concerne le déroulement des concours. Contrairement aux filières MP, PC et PSI, dans lesquelles les étudiants participent à des concours organisés par « banques de concours » (une batterie d’épreuves étant réservée à un groupement d’écoles précis), en PT, les élèves sont convoqués à une semaine et demie d’épreuves écrites : les écoles se « servent » dans ces épreuves pour constituer leurs propres critères de sélection. Le déroulement des épreuves orales (concernant les élèves ayant donné satisfaction à l’issue de l’écrit) relève de la même philosophie.
Cela étant, à quelques rares exceptions près, les écoles recrutant sur la filière PT sont les mêmes que celles qui recrutent sur les filières MP, PC et PSI.

Plus de chances de réussir

Si, comme évoqué précédemment, les mêmes écoles sont « préparées » par les élèves de toutes les filières, le nombre de places dans ces écoles, ramené au nombre de candidats inscrits aux concours, varie d’une voie à l’autre. A cet égard, les statistiques concernant le nombre de places dans les grandes écoles, rapporté au nombre d'étudiants inscrits, sont favorables aux élèves de PT, comme en atteste le diagramme suivant.